Programme

Consultez le Programme sommaire ici >>
(voir l’Application mobile de la conférence pour le programme complet)

Rapprocher nos diversités

À l’heure de la mondialisation, les conflits basés sur les identités et différences ethniques, religieuses et socioéconomiques sont de plus en plus nombreux. Les collectivités ont du mal à faire face à l’impact des mouvements migratoires mondiaux et aux défis liés à la gestion d’une plus grande diversité.

Bien que notre façon de percevoir l’égalité et les droits humains évolue au fil du temps, nous sommes constamment confrontés au défi d’assurer la participation équitable des femmes, des jeunes et des groupes marginalisés, y compris les peuples autochtones, les personnes réfugiées/nouvellement arrivées, les minorités visibles, les personnes lesbiennes, gaies, transgenres, bisexuelles, queer, intersexuées (LGBTQI), et les personnes vivant avec un handicap.

Plus que jamais, nous avons besoin d’approches qui promeuvent la compréhension, le respect, l’inclusion, l’égalité et la réconciliation.

L’éducation aux droits humains est la stratégie à cet égard.

Lors de la conférence, nous travaillerons ensemble à développer une définition dynamique de la valeur de l’éducation aux droits humains, en plus de documenter une série de stratégies efficaces et de bonnes pratiques novatrices pour faire face aux enjeux planétaires actuels.

 

CONSULTEZ UN APERÇU DE L’HORAIRE >>

CONSULTEZ LE PROGRAMME SOMMAIRE >>


 

Les thématiques 

JOUR 1

Rôle déterminant de l’éducation aux droits humains (ÉDH) pour aborder les défis mondiaux, et stratégies pour renforcer l’engagement des gouvernements et de la société civile

Session plénière: Le rôle de l’éducation aux droits humains pour atteindre l’égalité de genre

Cette discussion vise à souligner le rôle de l’éducation aux droits humains afin de renforcer l’égalité de genre et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles afin de lutter contre l’exclusion et la discrimination liées au genre. Elle vise à partager les bonnes pratiques qui permettent de promouvoir les droits sexuels et reproductifs et permettent de changer les normes sociales afin de promouvoir l’égalité. Cette discussion permettra d’identifier des bonnes pratiques qui peuvent être adoptées pour renforcer l’action des gouvernements, des universitaires et de la société civile. 

Rôle déterminant de l’ÉDH pour aborder les défis mondiaux

  • Rôle de l’ÉDH pour renforcer le respect de la diversité et bâtir des communautés plus inclusives et plus équitables (c.-à-d., plus inclusives pour les personnes LGBTQI, migrantes, réfugiées, vivant avec un handicap)
  • Les programmes d’ÉDH pour prévenir les conflits et l’extrémisme violent
  • L’ÉDH et les Objectifs de développement durable
  • Création et protection d’environnements favorables aux éducatrices et éducateurs des droits humains
  • Programmes et activités pour aborder les questions environnementales
  • Réseautage pour l’ÉDH aux échelons local, régional, national et mondial

Stratégies pour que les gouvernements et la société civile fassent de l’ÉDH une priorité majeure

  • Influencer et appuyer un agenda gouvernemental en matière d’ÉDH
  • Intégrer l’ÉDH dans le travail des institutions gouvernementales et les organisations de la société civile
  • S’engager activement auprès des décideuses et décideurs et contribuer au dialogue politique au moyen de l’ÉDH
  • Programmes et activités d’ÉDH pour promouvoir la réconciliation avec les peuples autochtones
  • Programmes et activités d’ÉDH pour les autorités publiques

 

JOUR 2

Bonnes pratiques d’ÉDH pour bâtir des communautés plus inclusives et équitables

Session plénière: Bonnes pratiques d’éducation aux droits humains pour inclure les personnes vivant avec un handicap; pour inclure les migrants, réfugiés et nouveaux arrivants; pour la promotion de l’égalité des communautés LGBTQI 

Cette discussion portera sur les façons dont l’éducation aux droits humains permet de promouvoir des communautés plus inclusives et diversifiées, et visera à identifier les bonnes pratiques qui peuvent renforcer l’action des gouvernements et de la société civile. Chacun des trois invités partagera ses expériences et idées à partir de leur travail pour les droits des personnes LGBTQI, des jeunes marginalisés et des personnes migrantes. Les invités examineront de plus près les pratiques éducatives pouvant agir sur les normes sociales et les comportements, promouvoir une culture de l’inclusion et donner de la force aux groupes marginalisés.  

Bonnes pratiques d’ÉDH pour bâtir des communautés plus inclusives et équitables :

  • Promouvoir la participation et la protection des enfants et des jeunes au moyen de l’ÉDH
  • Promouvoir l’égalité de genre au moyen de l’ÉDH
  • Promouvoir l’égalité des personnes LGBTQI au moyen de l’ÉDH
  • Promouvoir l’égalité des personnes migrantes, réfugiées, nouvellement arrivées au moyen de l’ÉDH
  • Promouvoir l’égalité et l’inclusion des personnes vivant avec un handicap au moyen de l’ÉDH
  • Promouvoir la réconciliation avec les peuples autochtones au moyen de l’ÉDH

 

JOUR 3

Outils et stratégies pour un plus grand impact 

Session plénière: Possibilités et défis

Cette session vise à explorer la question de l’usage des nouvelles technologies et des nouveaux médias pour accroître la portée et l’impact de l’éducation aux droits humains. De plus, cette session permettra de discuter des outils et des stratégies d’évaluation en éducation aux droits humains. Elle s’intéressera aux pratiques innovatrices et leur évaluation en regard des objectifs de l’éducation aux droits humains. Les panélistes partageront les expériences et leçons apprises au cours de leur travail pour s’assurer de l’impact des outils et tactiques éducatives. 

Outils et stratégies pour un plus grand impact :

  • L’utilisation des nouvelles technologies, des médias et des médias sociaux pour élargir notre champ d’action et maximiser notre impact
  • Découvrir d’autres disciplines et secteurs et approfondir nos connaissances
  • Stratégies pour mettre en valeur l’ÉDH dans des espaces plus atypiques (p. ex., centres jeunesse, camps de jeunes, ligues sportives, réunions du conseil municipal, centres de santé et de services sociaux)
  • Outils et stratégies pour évaluer l’ÉDH
  • Indicateurs pour mesurer les résultats de l’ÉDH
  • Stratégies pour engager les jeunes
  • Promotion de la participation et de la protection des enfants et des jeunes au moyen de l’ÉDH

 


Format de la conférence

La conférence comprend trois parties :

  1. Les séances plénières du matin 

Le but de ces séances est de présenter les principaux thèmes du jour, de susciter la réflexion chez les participantes et participants et de leur permettre de mieux comprendre les sujets qui seront abordés dans les ateliers afin de choisir ce qui leur sera le plus utile. Un service d’interprétation simultanée (anglais et français) sera offert pendant ces séances plénières.

Les interventions des panélistes seront suivies d’une période d’interaction avec les participantes et participants dans la salle – et à distance via les technologies.

  1. Les ateliers 

Les ateliers se dérouleront simultanément en anglais ou en français.

L’un des principaux objectifs de cette conférence est de colliger des stratégies et des pratiques d’ÉDH novatrices et efficaces pour faire face aux défis mondiaux actuels. Par conséquent, chaque atelier fournira un certain nombre de pratiques lesquelles seront incluent dans une publication après la conférence.

Les ateliers seront menés selon une approche participative. Nous invitons les animatrices et animateurs des ateliers à saisir cette occasion pour utiliser des techniques participatives novatrices tirées de leur propre travail en matière d’ÉDH.

  1. Les ateliers d’exercices pratiques et les présentations d’exposés  

Ces ateliers en anglais ou en français seront axés sur la présentation et l’essai sur place de matériel ou de processus d’ÉDH. Ils porteront surtout sur la pratique fondée sur la théorie et moins sur la théorie et les stratégies.

Le temps alloué pour les présentations d’exposés sera suffisant pour permettre d’interagir et de discuter avec l’assistance.